Tag Archive for 'procrastination'

Une étudiante qui procrastine

Cher Dr. Dussault,
Récemment, j’ai acheté votre livre. Après une semaine, j’avoue être d’accord avec un grand nombre de suggestions dans votre livre même si je n’ai pas encore pu tous les mettre en application.

J’étais une personne qui  procrastinait à l’école secondaire. Toutefois, j’ai quand même réussi à m’en tirer assez bien et je suis même parvenue à entrer dans le programme d’ingénierie de mon choix.

Par contre, je me rends compte que ce qui fonctionnait au secondaire et au cegep ne fonctionne plus à l’université. L’Université est si différente de l’école secondaire!
Pourtant, pendant les 5-6 dernières années, tout ce que j’ai fait pendant mes études, c’est procrastiner. Je comprends tout ce que votre livre dit et j’apprécie les trucs reçus par e-mail.  Je fais les exercices et j’essaie de bien manger et bien dormir, mais quand même … je n’arrive pas à démarrer.

Qu’est-ce qui cloche avec moi? J’ai recherché sur le net, et apparemment il n’y a  pas que la procrastination, mais il existe aussi des procrastinateurs chroniques. Je pense que j’en suis une c’est certain.  J’ai procrastiné pendant tellement longtemps que je ne  sais pas vraiment quel est le sens du mot  « étude ».

Je fais des listes et des listes de ce que je veux atteindre. Chaque fois, je change les informations et le format en espérant que j’y arriverai (j’ai essayé de démarrer avec cette technique de votre premier livre). Mais à la longue, je deviens fatiguée par l’ampleur de tout ce que j’ai à faire dans la journée et même si je ne suis pas fatiguée, je préférerais avoir juste des choses amusantes à faire.

J’ai vraiment envie de réussir et de bien faire … ce qui devrait être une motivation suffisante … mais je n’arrive toujours pas à garder le rythme. J’ai fait la technique du 8 minutes et ça semblait bien fonctionner, j’ai donc continué. Mais le lendemain, je retravaillais sur le même devoir de mathématiques et je ne pouvais me résoudre à continuer à le faire. J’avais toujours des arguments qui trottaient dans ma dans ma tête sur les avantages et les inconvénients de ne pas faire mes devoirs, et physiquement, ça me rendait stressée.

Par où dois-je commencer? Et pourquoi je ne peux pas rester motivée?
En vous disant tout ça, j’ai un examen de mathématiques, ce vendredi …

J’ai sincèrement besoin d’aide.

Ann

Tout d’abord, Ann, vous prenez votre rôle de procrastinateur un peu trop au sérieux – ce que je veux dire, c’est que vous vous croyez et vous pensez être un procrastinateur.  Résultat, vous vous cachez derrière cette étiquette pour continuer à procrastiner. Voyez la vérité en face – Comme si porter l’étiquette de « PERDANT » chaque jour, ce n’était pas assez, vous portez en plus l’étiquette du procrastinateur chronique, ce qui fait de vous un « PERDANT PERPÉTUEL ».
Comment vous sentez vous quand je vous dis ça? Parce que c’est vrai – les procrastinateurs, surtout les chroniques, n’atteignent pas leur but parce qu’ils ne finissent pas ce qu’ils ont commencé – il y en a même qui ne commencent rien –COMME VOUS?

Qu’est-ce que ça vous fait d’être étiquetée comme une PERDANTE?

Procrastinateur, ça sonne mieux non?!?!

Mais vous êtes quand même une PERDANTE….

SAUF si vous faites juste de la «procrastination »… cela signifie que vous avez simplement pris une mauvaise habitude, mais dans les faits, vous êtes une gagnante qui s’est laissée aller….

Est-ce le cas? Êtes-vous vraiment une gagnante qui vient d’avoir un manque de jugement et un manque flagrant de discipline?

Ou êtes-vous vraiment une perdante? Si vous êtes une perdante, j’aime autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas de temps pour vous – sérieusement!
Toutefois, si vous êtes une gagnante qui s’est simplement égarée, regardez ce clip sur YouTube pour une cure de procrastination – et ça marche encore plus pour les PROCRASTINATEURS CHRONIQUES!

Non mais sérieusement, comment arrêter ça???

Vous êtes pris dans ce qu’on appelle la paralysie de l’analyse.  Toutes les personnes dotées de d’une grande capacité d’analyse et de technique y sont susceptibles.  La clé est de vous SERVIR de vos compétences pour DÉMARRER le processus – UNE ÉTAPE À LA FOIS, immédiatement et arrêter de tout analyser.

Utilisez votre esprit séquentiel pour COMMENCER tout processus IMMÉDIATEMENT, et après, analyser chaque PROCHAINE ÉTAPE après l’avoir fait, i.e. à posteriori.  APRÈS l’avoir fait et non AVANT.  Comme ça, c’est fait et vous pourrez ainsi améliorer la prochaine étape et continuer.

Les ingénieurs sont souvent affligés par la procrastination – mais ce n’est pas incurable!

Voici une autre question sur laquelle on peut se pencher :

Pourquoi est-ce que les gens procrastinent quand vient le temps de faire leurs impôts?

Et pourquoi les font-ils à la dernière minute?

La raison est fort simple – ils DÉTESTENT faire leurs impôts et ce sera encore plus souffrant pour eux s’ils ne les font pas (pénalités, tracas, frais d’intérêt sont encore plus DOULEUREUX)  alors ils se résignent à les faire.

Alors, pour vous, en tant qu’étudiant, quel est le parallèle?

Manifestement, vous n’aimez pas ce que vous étudiez, sinon vous ne feriez pas traîner les choses. Qu’est-ce que vous n’aimez pas? Le matériel? Vos professeurs? Les étudiants qui vous entourent? Si vous n’aimez pas ça- vous blâmez la procrastination qui vous sert d’excuse.

La vraie racine du problème, c’est que vous n’aimez pas étudier – ou quelque chose de relié à ça.

Vous avez besoin de retomber en amour avec la matière que vous étudiez ou bien CHOISISSEZ QUELQUE CHOSE D’AUTRE À ÉTUDIER, quelque chose que vous aimez.

Si vous détestez étudier l’ingénierie, devinez quoi? Toute votre carrière gravitera autour de l’ingénierie = quelque chose que vous détestez…!

Donc, la vraie question est « Aimez-vous vraiment ce que vous étudiez (l’ingénierie dans votre cas) ou non??!?!?”

Si vous aimez ce que vous étudiez et que vous n’êtes pas une PERDANTE mais que vous procrastinez toujours, manifestement, vous êtes PARESSEUSE.

Oui, paresseuse!

Si vous obtenez d’assez bonnes notes, vous êtes quand même paresseuse et vous avez besoin d’un objectif plus ambitieux pour vous MOTIVER.

Aspirez à être sur la Dean’s List ou au titre de « Valedictorian »

Mais vous n’êtes peut-être pas fait pour ça ou pas assez intelligente.

Comment vous sentez-vous lorsque je vous dis ça?

Si vous voulez me prouver le contraire, c’est que vous avez un esprit GAGNANT, mais que vous êtes quand même une PERDANTE

If you want to prove me wrong, you’ve got the spirit of a WINNER, but you’re still a LOSER.

Vous êtes seulement un GAGNANT quand vous GAGNEZ quelque chose.

Si tout ce que je vous ai dit vous a motivé, – dites-moi ce que vous allez essayer de faire pour gagner et puis envoyez-moi la preuve que vous l’avez obtenu. Je suis sûr que les centaines de lecteurs de ce blog aimeraient savoir si vous êtes une GAGNANTE ou une PERDANTE.

Le voici votre défi!

C’est tout ce dont vous avez besoin pour ARRÊTER de procrastiner. Si vous continuez de procrastiner, nous le saurons et vous aussi.

Il n’y a rien de pire que de penser que vous étiez une GAGNANTE alors qu’en fait vous êtes une perdante.

L’instant où vous adoptez UN ÉTAT D’ESPRIT gagnant et ARRÊTER LA PROCRASTINATION – vous n’êtes plus une PERDANTE  … vous êtes sur le chemin de la victoire!

Qu’est-ce que ça vous dit?

Que ressentez-vous?

Comment vous voyez-vous maintenant?

UN GAGNANT fait ce qu’il a à faire.

UN GAGNANT utilise un vocabulaire positif.

UN GAGNANT voit les échecs comme des occasions d’apprendre et de s’améliorer.

UN GAGNANT recherche l’amélioration PAS la perfection.

UN GAGNANT ne se colle jamais d’étiquettes négatives.

UN GAGNANT ne se concentre pas sur le problème, mais sur la solution.

UN GAGNANT demande de l’aide (comme vous avez fait) et prend les conseils.

UN GAGNANT garde la barre haute.

UN GAGNANT partage sa sagesse avec les autres.

UN GAGNANT réalise que l’erreur est humaine – nous sommes tous humains et nous avançons toujours plus haut, toujours plus loin!

LE GAGNANT est ce que vous êtes.

LE GAGNANT c’est vous.

Gestion des priorités à l’école

Faites-vous partie des personnes qui donnent plus d’importance à vos loisirs qu’à vos études? Avez-vous tendance à remettre au lendemain vos devoirs et vos leçons?  Si oui, qui pourrait vous blâmer, parce que personne, dans son état d’esprit, ne veut rester à étudier, plutôt que de sortir en ville avec sa gang!

Mais si vous apprenez comment étudier pour un test, comment étudier pour un examen ou même comment mieux étudier – vous pourriez rendre l’expérience beaucoup plus agréable.

En tant qu’êtres humains, nous préférons les activités plaisantes à la monotonie des tâches auxquelles nous sommes toujours confrontés.  Le seul hic, c’est que si vous reportez toujours à demain, vous serez toujours PLUS STRESSÉ!

Première solution, commencez par faire une liste des devoirs et des leçons prioritaires et étudiez en fonction de cette liste.  Une liste vous assure non seulement que vous n’oublierez rien mais vous permet également de faire vos tâches de manière logique!  L’avantage de faire des listes, c’est que vous sauverez du temps et conséquemment, vous aurez plus de temps libre pour vous divertir!
La plupart des gens pensent qu’ils devraient compléter les petites tâches faciles en premier pour s’attaquer aux plus importantes par la suite - en réalité, c’est le contraire que vous devez faire.   Commencez donc par vous attaquer aux pires tâches, puis ensuite aux tâches mineures. Vous verrez, vous vous sentirez léger et ce sera un jeu d’enfant.  Sans que vous vous en rendiez compte, vous aurez plus de temps libre.
De plus, si vous avez une tâche spécifique qui prendra plus temps que la moyenne, faites-vous un devoir de la commencer et de la faire à un moment précis et assurez-vous de vous allouer assez de temps pour la terminer.

Comment étudier sans stress

Le commentaire d’aujourd’hui peut vous paraître simple, mais il pourrait IMMÉDIATEMENT réduire votre tendance à procrastiner et ainsi réduire le stress et la pression que vous ressentez quand vous étudiez ou QUAND vous devriez étudier et que vous ne le faites pas.

Nous sommes tous un peu procrastinateurs, mais les étudiants qui obtiennent des A le sont moins et conséquemment, ils obtiennent de meilleures notes en y mettant moins d’effort.

L’objet de ce commentaire est une des stratégies qui fait partie de mon livre “Obtenez les meilleures notes avec un minimum d’effort“.  Si vous ne l’avez pas encore acheté, n’attendez pas.  Le titre parle de lui-même et pour 27$, c’est une vraie aubaine.

Un truc pour ne plus procrastiner

Si vous ne voulez plus procrastiner, il faut avant tout que vous sachiez POURQUOI vous procrastinez.  Une des raisons majeures est que vous amplifiez automatiquement un problème ou ce que vous avez à faire dans votre liste de ‘TO DO’, sans vraiment comprendre pourquoi.  Vous voyez une montagne là ou il n’y en a pas.

Je vais vous le prouver :

  • Faites une liste de 10 choses que vous devez faire cette semaine et la semaine prochaine dans vos études.
  • Faites une deuxième liste de 10 choses que vous avez faites la semaine dernière dans vos études.

Comparez ces 2 listes.

Je vous garantis que votre liste de TO DO de cette semaine et de la semaine prochaine paraît PLUS LONGUE, PLUS DIFFICILE que votre liste de la semaine dernière.

J’ai raison hein?

Je compare ça à un rétroviseur dans une voiture; vos problèmes et votre liste de TO DO vous apparaissent toujours plus gros qu’en réalité.

Comment régler la question?

Simple.

Décortiquez votre liste de TO DO en sections et sous-sections de manière SIMPLE ET FACILE À “DIGÉRER”…  vous connaissez l’expression “Comment mange-t-on un éléphant?…une bouchée à la fois”.

Je l’explique en plus amples détails dans mon livre, mais pour l’instant, faites une liste comme celle ci-dessous et voyez comment vous vous sentez quand vous faites l’exercice.

  • Etudiez en physique – peut être divisé comme suit :
    • Réorganiser mes rapports de lab, mes notes de classe et autres documents de façon à ce qu’ils soient tous au même endroit
    • Lire les chapitres 16, 17 et 18
    • Surligner les points et extraits importants
    • Faire une recherche sur le sujet du labo de la semaine dernière pour mieux le comprendre en prévision du prochain examen
    • Réviser les questions de l’examen de mi-session de l’année dernière qui portent sur le contenu du cours de façon à ne pas accumuler de leçons avant la mi-session
    • Réécrire mes notes et/ou les ajouter sur mon MindMap
    • Gardez mon espace de travail rangé avec SEULEMENT les cahiers et livres dont j’ai besoin
    • Enlevez les bibelots et les piles de papier inutiles
    • Enligner mes livres dans la bibliothèque ou sur l’étagère pour un look propre
    • Épousseter, nettoyer ou laver mon bureau ou ma table de travail
      • (Note: Avoir un espace de travail propre et rangé est TRÈS IMPORTANT! Habituez-vous à le garder propre, vous vous sentirez plus léger.  Vous voulez d’autres trucs du genre, allez sur le site www.HomeDeclutterAndFun.com!)

Vous voyez ou je veux en venir?

Si vous ne vous débarassez pas de ce problème d’amplitude, vous continuerez à tergiverser et à procrastiner sur ce que vous leçons, devoirs et travaux.

Ne vous attendez pas à obtenir de meilleures notes si vous ne prenez pas les moyens pour y arriver.  En faisant paraître les choses PLUS PETITES, PLUS FACILES ET PLUS RAPIDES à faire, vous en ferez PLUS, et ce en y mettant moins d’effort, mais encore plus important, vous aurez plus confiance en vous et votre niveau de stress diminuera, BEAUCOUP.

Rappelez-vous, c’est vous qui tenez la loupe!




Buy Now