Difficile à lire = facile à s’en rappeler

Lecture Rapide, Meilleures Notes, Guide d'etudeIl y a un paradoxe en enseignement du fait que si l’information est présentée d’une manière qui semble facile à apprendre, et bien souvent c’est l’inverse  qui se produit.

En realité, rendre quelque chose difficile à lire veut dire que vous avez de bonnes chances de vous en rappeler!

Une recherche effectuée par Daniel Oppenheimer, un psychologue de l’University de Princeton, et ses collègues,et, en voie d’être publiée dans le magazine  « Cognition », suggère une idée simple, rendre le texte véhiculant l’information, plus difficile à lire.

Le Dr. Oppenheimer a recruté 28 volontaires agés entre 18 et 40 ans et leur a demandé d’apprendre, à partir de descriptions écrites, trois espèces d’extraterrestre, chacun ayant sept caractéristiques.  Cette tâche devrait être similaire à l’apprentissage sur les espèces animales dans une leçon de biologie. Il a remplacé les espèces réelles par des « aliens » afin elles d’être certain que les participants ne puissent pas s’appuyer sur les connaissances antérieures.

La moitié des volontaires ont reçu les informations avec des polices de caractères difficiles à lire (Comic Sans MS avec une trame de gris à 75% en 12 points et Bodoni MT 12 points avec une trame de gris à 75%).  L’autre moitié avait les informations en Arial 16 points, 100% noir.  Les tests démontrent d’ailleurs que la police Arial est la plus facile à lire.

Les participants ont eu 90 secondes pour mémoriser les informations dans les listes. On les a ensuite distrait avec des tâches non reliées au sujet pendant un quart d’heure, avant qu’on leur pose des questions sur les extraterrestres, comme «Quel est le régime de Pangerish?” Et “Quelle couleur sont les yeux de Norgletti. Ceux qui ont lu avec la police Arial ont obtenu les bonnes réponses  72,8% du temps, en moyenne. Ceux qui ont été forcés de lire les polices plus difficile ont répondu correctement 86,5% du temps.

La question demeure, est-ce que ces résultats obtenus dans un environnement contrôlé en laboratoire sont les mêmes que dans un environnement plus turbulent en classe ?

Oui !

Quand les chercheurs ont demandé aux professeurs d’utiliser la même technique dans des classes de chimie, physique, anglais et histoire, ils ont obtenu les mêmes résultats.

La morale de cette histoire, c’est de publier des livres avec des polices plus difficiles à lire, et non le contraire.

0 Responses to “Difficile à lire = facile à s’en rappeler”


  • No Comments

Leave a Reply




Buy Now