Archive for the 'Reduire Le Stress' Category

Comment rédiger une thèse ou un travail de fin de session

Le blogue du jour est basé sur un commentaire très pertinent adressé par Renee…

Je le trouvais suffisamment intéressant et pertinent pour y ajouter des informations et des trucs supplémentaires et de les partager avec vous lorsque viendra le temps pour vous de rédiger votre thèse ou votre travail de fin de session.

Les commentaires de Renée sont en italique…

Votre conseil pour rédiger une thèse est brillant.   Vous trouvez un élément d’information que vous savez important pour votre rédaction même si vous n’avez pas encore formulé toute votre démarche et votre approche du sujet. Vous savez que vous devrez ultérieurement introduire cet élément important, l’expliquer et lui donner sa pertinence face à votre sujet, ce qui pour moi est une portion du travail que je déteste faire quand je suis sur une lancée d’écriture.  C’est comme un arrêt forcé qui met un frein à mon catharsis et à ma motivation.

L’angoisse de la feuille blanche est le défi le plus difficile à surmonter – en saisissant ces anecdotes, statistiques, faits ou références – ça crée QUELQUE CHOSE sur la page que vous pouvez facilement modifier et embellir.  Une page blanche est si angoissante !

Je m’arrête seulement à la fin de chaque section, pour me récompenser, et j’en profite pour penser à comment je vais débuter la prochaine section, ou bien je m’arrête en pleine écriture de quelque chose que j’aime, parce que je continue à composer dans ma tête pour ne pas perdre le fil de mon idée puis je reviens rapidement mettre ça sur papier (ou plutôt à l’ordinateur, disons que cette expression est devenue désuète).

Si je devais arrêter d’écrire en pleine introduction d’un sujet ou en pleine écriture d’un élément de référence, je voudrais éviter d’arrêter et quitter le processus avec un sentiment négatif parce que chaque fois que je reviendrais à l’écriture, je sais que je serais confronté à ce point de départ négatif et à un comportement d’abandon.

Ce problème est commun – ce que je vous suggère vous en débarassera – spécialement si vous lisez la prochaine suggestion ci-dessous sur l’utilisation des “NOTES DE BAS DE PAGE” et “NOTES DE FIN DE DOCUMENT”

J’irais même jusqu’à vous suggérer d’aller à une étape plus loin et de numéroter ces paragraphes de référence déjà écrits, de les sauvegarder dans un fichier séparé et de les imprimer. Gardez-les à côté de vous lorsque vous écrivez et mettez juste le # dans l’endroit où vous voulez qu’il se retrouve lorsque vous êtes dans le processus d’écriture. A la fin d’une section ou à la fin de votre documents, ouvrez les deux fichiers et copier, coller le paragraphe de référence dans sa place numérotée, puis peaufiner toute l’information nécessaire pour qu’elle soit en lien avec le style de votre écriture.

Microsoft Word vous permet de numéroter automatiquement vos références.  Ça veut dire que quand vous déplacer vos références dans votre document, tous les chiffres sont renumérotés automatiquement!  Ça vous évite de constamment faire des mises à jour! Vous pouvez utiliser un écran divisé en 2 pour avoir les notes bas de page/fin de document pour vous inspirer et pour un accès rapide!  Utilisez le menu Aide dans Word pour plus de détails.

Quand j’ai rédigé ma thèse de doctorat – j’avais des centaines de références – il m’aurait été impossible de les gérer manuellement.

Oh! J’aurais aimé penser à ça quand j’étais au collège. C’est certain que ça n’aurait pas fonctionné parce qu’il n’y avait pas d’ordinateur à l’époque. Tout se faisais manuellement, même pas de dactylo électrique.  Je me rappelle que j’utilisais des cartons d’index à peu près de la même manière. Je jetais souvent un coup d’oeil au carton du dessus pour me rappeler où j’étais rendu et pour introduire ma pensée à cette référence et aussi pour me rappeler de ne pas oublier d’insérer la référence dans mon document. Une fois rédigé, je retournais mon carton de référence et le suivant apparaissait clairement visible sur le dessus. Peut-être que si vous imprimez les références, les découpez et les triez de cette manière, les numérotez à ce moment-là, et que vous les empilez à proximité, ça pourrait vous éviter de les chercher à travers les pages de texte de références, surtout quand vous êtes en “mode” écriture.

Comment réussir votre prochain examen

Le meilleur moyen de maîtriser une matière, c’est de la pratiquer, mais encore faut-il pratiquer dans le bon contexte et dans le bon environnement.

Passer une à deux heures sur un problème la semaine avant un examen qui ne vous alloue que 20 à 30 minutes pour le résoudre, ça ne vous aidera pas à enrayer le stress relié à l’examen. – en fait ça contribuera certainement A L’AUGMENTER !

Je sais que c’est difficile à faire, mais vous devez DÉBUTER votre préparation plus tôt que vous ne le croyez.  Ce que je vous suggère, c’est que dans la semaine où le cours a lieu, vous soyez à la recherche du contenu de l’examen.  Je suis très sérieux.

Avec le contenu complet d’un examen final (vous pouvez demander des copies d’examens antérieurs – généralement disponibles à la bibliothèque ou en ligne), vous serez en mesure de savoir ce que vous comprenez mais plus important, ce qu’il vous reste à apprendre et à maîtriser avant l’examen.

Les stress d’examens sont reliés à l’incertitude – le facteur « je ne sais pas » ce qu’il y aura dans l’examen plutôt que la difficulté qui est associée aux questions.

Une fois que vous l’aurez figuré, vous pourrez mieux gérer la situation.

Autrement, vous continuerez à avoir la PEUR comme meilleur ennemi et ça c’est vraiment pas l’fun !

Est-ce que les examens vous font peur?


Si vous avez peur des examens, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Je ne connais personne qui les aime et il y a même des personnes qui deviennent anxieuses quand vient le temps des examens de « mi » et de fin de session.

Si vous avez peur des examens, c’est peut-être que vous n’êtes pas assez préparé – ou encore, vous sentez que vous ne l’êtes pas suffisamment, ni adéquatement!

Nous sommes tous passés par là à un moment donné – on a fait un examen pour lequel on n’avait pas assez étudié. Et assis devant, on s’est même dit “je vais le réussir cet examen”.

Le défi en tant qu’étudiant, c’est de mesurer si notre préparation à un examen est suffisante. Dans mon livre sur l’étude – « Obtenez les meilleures notes avec un minimum d’effort », j’explique plusieurs techniques sur la façon d’étudier.

Lorsque vous maîtrisez ces techniques d’étude, vous pouvez facilement et rapidement les appliquer lorsque vous vous préparez aux examens puis quand vous passez des examens.

Se préparer à un examen, ce n’est PAS la même chose que passer un examen. Dans mon livre sur l’étude, je mets l’accent sur les stratégies d’étude pour se préparer aux examens, de façon à réduire considérablement le stress et l’anxiété reliés à ceux-ci.

Obtenez Les Meilleures Notes

LE PETIT ROBERT (2012) NOUVEAU EST ARRIVÉ …

Dictionnaire, Trucs EtudesAux amateurs ou amoureux de la langue française!
Être au bout du rouleau : Situation très  peu confortable, surtout quand on est aux  toilettes.

Facebook : Le seul  endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

GPS  : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.

Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on  est assis dedans.

Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et  la jeunesse.

Mozart : Célèbre compositeur que l’on écoute le plus souvent dans les pizzerias car  on sent bien que mozzarella.

Sudoku : Qui a le Sudoku a le nord en face.

Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d’un coup au  lieu de les perdre une par une.

État : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.

Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de  l’homme.

Carla  Bruni : Blanche-neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept  nains : Grincheux.

Maison Blanche : Actuellement Barack noire.

Voiture : Invention ingénieuse, permettant d’avoir 110 chevaux dans le moteur et un  âne au volant.

Parents : Deux personnes qui t’apprennent à marcher et à parler pour ensuite te  dire de t’asseoir et de fermer ta gueule.

Orteil : Appendice servant a détecter les coins de portes.

Égalité des sexes : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le  restaurant.

Monter un  meuble Ikea : Expression moderne signifiant “passer un week:end de  merde.

Des problèmes de concentration quand vous étudiez?

Si vous essayez d’étudier à la dernière minute pour un examen ou que vous tentez de faire un rush d’études ou de révision de beaucoup de notes de cours dans un court laps de temps et que vous manquez de concentration, vous aurez envie de regarder par la fenêtre ou – encore mieux, d’aller prendre une marche.

Sérieusement, s’il y a des arbres dehors, ça pourrait justement vous aider à restaurer votre attention.

Selon le ART (Attention Restoration Theory), les gens ont plus de facilité à se concentrer après avoir passé du temps dans la nature, ou même en regardant des images de la nature.  Les milieux naturels regorgent de «doux attraits” qui aident les personnes à réfléchir et à porter attention, sans effort, sur des tableaux de la nature, comme les nuages ​​se déplaçant dans le ciel, le bruissement des feuilles dans la brise ou le clapotis de l’eau sur des roches dans un ruisseau.  Cette théorie a été développée par Rachel et Stephen Kaplan dans les années 80 dans leur livre (en anglais) The Experience of Nature: A Psychological Perspective et depuis, d’innombrables recherches médicales confirment cette théorie qui permet de restaurer l’attention et de l’apaiser.

Si vous n’avez pas un accès direct à la nature, les chercheurs s’entendent pour dire que REGARDER UN VIDEO sur la nature serait la deuxième meilleure option comme celui ci-dessous.

J’ai fait une recherche rapide sur YouTube et j’ai trouvé ce video –  je suis sûr que certains d’entre vous pourraient en trouver un meilleur que nous pourrions partager… Vous n’avez qu’à m’envoyer le lien URL de YouTube avec un commentaire et je publierai les meilleurs.

La clé est de vous imprégner visuellement de cette expérience…

Vous avez seulement besoin de quelques minutes d’attention bien involontaire, puis retournez à votre tâche et concentrez-vous pleinement.

Frustré de l’école?

Frustration a l'ecole, Stress, Meilleures NotesUne des ironies dans ce monde est que dans les pays sous-développés, les jeunes rêvent d’aller  à l’école – dans certains cas, c’est littéralement vrai. Je ne veux pas tomber dans le discours politique car ce n’est pas le but de ce que blog, d’autant plus qu’il y a d’autres personnes meilleures que moi pour faire la promotion de ce programme.

Par contre, je peux changer la vie d’un étudiant(e), un(e) à la fois.

Si vous êtes frustrés de l’école, posez-vous la question, pourquoi ?

Répondez à la question honnêtement. Est-ce parce que vous être paresseux ?

Fatigué ? Vous avez peur (vous êtes victime d’intimidation) ?

Vous ne performez pas aussi bien que vous le souhaitez ?

Vous ne faites pas partie d’une gang ou d’un groupe populaire ?

Posez-vous la question jusqu’à ce que vous TROUVIEZ LA VRAIE RAISON.

Quand vous aurez trouvé la RAISON, vous devrez y faire face

Réglez la question car c’est ce qui vous empêche d’obtenir les résultats que vous voulez et dont vous rêvez.

Nous sommes des RAISONS ou nous sommes les RÉSULTATS

C’est aussi simple que ça.

C’est aussi compliqué que ça.

Compliqué, parce que si vous n’êtes pas honnête avec vous-même, vous ne pourrez jamais passer par-dessus l’obstacle no. 1 dans votre chemin de vie.  Ça signifie que vous n’atteindrez jamais votre ultime destinée.

La plupart ne s’arrêteront pas pour y penser, mais bon, encore là, la plupart des gens (8 sur 10) finissent leur vie adulte malheureux et ont des regrets.

Des regrets qui remontent à leurs jours à l’école quand ils savaient pertinemment qu’ils auraient pu changer le cours de leur vie pour toujours.

S’ils avaient su à l’époque ce qu’ils savent maintenant.

Et bien devinez quoi ?

C’est maintenant que vous êtes jeune et c’est maintenant que vous pouvez changer les choses.

Faites-le et je vous garantis que dans 20 ans, vous vous souviendrez de ce blogue quand quelqu’un vous racontera ses regrets et qu’il vous dira qu’il est malheureux.  Vous réaliserez alors que l’effort que vous avez fait…MAINTENANT compte.

Eux non !

Ne devenez pas cette personne – j’en connais beaucoup comme eux.

Des vies perdues et ruinées par un manque de discipline, d’estime et de confiance en soi.

Mais aussi par pure paresse et manque de vouloir.

Vous pouvez réaliser TOUT CE QUE VOULEZ dans votre vie (ou à l’école), il faut juste que vous le vouliez VRAIMENT et que vous fassiez tout ce qu’il faut pour y arriver.

Je le sais –

  • J’ai 5 diplômes universitaires, incluant un BAC en génie, MBA, Droit et un Doctorat.
  • Je peux compléter le cube rubik en moins de 4 minutes
  • Je suis classé parmi les 20 meilleurs joueurs de squash au monde
  • Je parle couramment 2 langues et je peux parler et comprendre une troisième.
  • J’ai pris ma retraite à 42 ans
  • J’ai voyagé dans 36 pays
  • J’ai eu 6 BMWs dont 2 convertibles
  • Je suis en couple depuis 27 ans
  • Je n’ai jamais été malade depuis 20 ans
  • Je peux lire 1800 mots à la minutes

Je ne suis pas « superman », je pratique juste les meilleures stratégies mais encore plus important, j’ai la passion et je fais en sorte que les choses arrivent.

Changez vos mauvaises habitudes à l’école et aux études

On a tous de mauvaises habitudes, mais les mauvaises habitudes d’étude peuvent nuire à vos notes plus rapidement que vous ne le croyez.  Je pourrais poursuivre sur cette lancée mais vous savez très bien de quoi je parle.

  • Remettre à plus tard, remettre à plus tard et attendre jusqu’à la dernière minute.

    www.Meilleures-Notes.com

    Mauvaise habitude à éviter - dormir en classe

  • Ne pas écouter en classe.
  • Ne pas faire sa lecture (encore moins juste avant un cours).
  • Essayer de tout apprendre par vous-même sans un groupe MasterMind.
  • Ne pas prendre suffisamment de notes.
  • Lire lentement lorsque vous savez que vous pourriez apprendre la lecture rapide.
  • Etre stressé pendant les examens, les tests et les contrôles.

Etre parfaitement préparé vous évitera de mal performer

Mettez-la main sur mon livre « meilleur vendeur » sur l’étude – vendu à des milliers d’étudiants provenant de 29 pays et traduit en quatre langues.  Vous avez 8 semaines pour tester les stratégies, les conseils et les trucs que je vous révèle dans ce guide d’étude qui a fait ses preuves et qui est garanti.  Si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse, sans poser de questions.

Les bains flottants aident à améliorer les notes scolaires

Si vous voulez vraiment exploiter le potentiel illimité de votre inconscient, vous voudrez faire l’essai d’une séance de bain flottant. En cette ère de stimulations constantes, de temps partagé et de multi-tâches, la recherche démontre que les bains flottants ont un effet positif sur notre capacité de réflexion profonde.

La nature changeante du travail, des études et des loisirs permet au cerveau humain de se recâbler de telle sorte que nos pensées et  nos idées nous entraînent hors de nous.

Une étude de l’Université de Californie (San Diego) a révélé que la quantité d’informations traitées par  l’Américain moyen en 2008 était le triple de ce qu’elle était en 1960. D’où l’expression « pancake people », – en étendre large sur une mince couche.

Une série d’études psychologiques au cours des 20 dernières années ont montré que, après avoir passé du temps dans un cadre rural et calme, proche de la nature, les gens sont plus attentifs, ont une meilleure mémoire et améliorent la cognition (apprentissage). Leur cerveau devient plus calme et plus clair.

Bien entendu, ce n’est pas si simple et facile de se rendre à la campagne, mais une séance d’une heure dans une cabine de bain flottant peut faire des merveilles avec vous et…avec vos notes scolaires.

Ce n’est pas très dispendieux et assez accessible.  Il faut faire l’expérience de l’apesanteur pour bénéficier des bienfaits et l’apprécier à son maximum.

Vous devriez tester différentes approches à l’utilisation des bains flottants en cabine, comme :

  • Essayez d’étudier avant, puis profitez du bain flottant pour résoudre des problèmes, ou tout simplement pour faire une révision mentale de ce que vous venez d’étudier
  • Essayez d’étudier avant la séance de bain flottant, et après la séance, attaquez-vous aux problèmes et devoirs  plus difficiles.  Inversez le processus et testez  quelle combinaison fonctionne le mieux pour vous.

Une séance de bain flottant stimulera votre créativité et vos pensées en puisant dans votre subconscient, déclenchant ainsi le potentiel exponentiel qui se trouve à l’intérieur de vous.

Tout ce que vous devez faire est de faire confiance au processus et “de vous  libérer de l’attente du résultat” que prône le Dr. Deepak Chopra. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez forcer. Vous avez besoin de «laisser aller» et puis de vous étonner des pouvoirs quasi-magiques que vous détenez et croire au génie qui sommeille en vous.

Comment garder sa concentration pendant les examens

Le commentaire suivant nous provient de Setimela en Afrique du Sud.

Dr Marc Dussault,

J’apprécie particulièrement vos trucs pour étudier et pour apprendre rapidement,  mais j’ai un autre problème: je perds ma concentration quand je fais un examen et quand je fais mes travaux d’école.  Conséquemment, je coule mes examens. Ça me décourage et je perds confiance en moi.  J’étudie présentement à temps partiel pour obtenir un diplôme en soins infirmiers de santé au travail à l’Université de Wits en Afrique du Sud.  J’ai fait un examen et je n’ai pas bien réussi.  Pourriez-vous m’aider?

Il y a le fameux diction qui dit que la « perfection s’acquière avec la pratique », mais j’ajouterai qu’on on devrait plutôt dire « plus on pratique, plus on devient parfait ».

J’ai un autre blogue qui s’appelle Mindset Of A Champion où vous trouverez plusieurs commentaires qui vous aideront à vous concentrer pendant vos examens.  Les sujets couverts portent sur la force mentale et sur les concepts de la pratique délibérée.

En tant qu’étudiant, si vous voulez réussir votre prochain examen, vous devez vous pratiquer à faire des examens – littéralement.  Ça veut dire que vous devez créer le même stress, avec du temps alloué et même aller faire un examen dans une salle d’examen (lorsque disponible bien sûr) pour vous PRATIQUER en faisant de faux examens.  Vous allez dire que ça semble fou, mais si vous le faites sérieusement, vous serez stupéfait par la différence que ça pourrait faire.

Quand j’ai fait mes études universitaires pour le bac, plus d’une fois, je suis allé dans la même (ou similaire) salle d’examen pour me pratiquer à faire des examens, quand je savais qu’il n’y aurait personne (la nuit ou le week-end).  Parfois, je m’assoyais pendant 3 heures pour faire de faux examens et souvent, je ne faisais qu’une seule partie de l’examen pendant 1 heure – AVEC LE MÊME STRESS.

Ça prend du courage et des efforts car vous devez :

  • Trouver des questions d’examen.  (idéalement, vous pouvez les demander à un ami qui les écrirait pour vous.)
  • Vous informer de la disponibilité des salles.
  • Vous rendre à l’école ou y rester après les cours.
  • Jouer le jeu sérieusement – même si vous paniquez parce que vous n’êtes pas capable de répondre aux questions.
  • Vous devez vous évaluer honnêtement après.

Si tout ceci vous demande trop d’effort – vous n’aurez d’autres choix que de continuer à paniquer pendant vos examens.

Si vous voulez vous améliorer, peu importe le domaine, n’oubliez pas que « plus on pratique, plus on devient parfait »

Bien sûr, il y a une autre alternative qui est la MAÎTRISE du sujet – mais c’est un thème à aborder une autre fois.

Un truc pour concilier travail et étude

Tance, un étudiant en médecine me pose de bonnes questions sur la façon d’obtenir d’excellentes notes tout en travaillant et en étant aux études.

Bonjour Dr. Dussault,
En fait, j’ai lu votre livre deux fois déjà. Il est vraiment judicieux et je suis vraiment heureux de l’avoir acheté. Le dilemme que j’ai – et j’espère que vous pouvez m’aider sur ce point – c’est que je suis actuellement an collège, en vue de devenir médecin. Je travaille à temps plein et le seul quart de travail que je peux travailler est celui de nuit. Il ya de nombreuses nuits où je me sens épuisé et conséquemment, j’ai de la difficulté à me concentrer sur mes études. J’ai besoin d’un emploi pour soutenir ma femme et moi.

Le bon côté de mon emploi c’est que je gagne assez d’argent pour payer l’école.  Avez-vous des suggestions pour m’aider à mieux étudier avec cet horaire ?

Merci beaucoup.

Tance

Il s’agit d’une situation que connaissent plusieurs étudiants, combiner travail et études. Dans mon livre sur l’étude, j’explique dans les chapitres 4 et 5 les étapes pour être en mesure de tout faire sans effort.  Alors ma première suggestion est de retourner à ces chapitres et de relire les suggestions. Mais en fait, je crois que votre problème est relié à votre endurance et à votre résistance plutôt qu’ à la gestion du temps.

Ce qui arrive lorsque vous travaillez tard et/ou pendant de longues heures, vous devenez fatigué – je dirais mentalement fatigué en général.  Vous avez besoin d’être épuisé physiquement et de développer votre endurance et votre résistance – et ça vient avec l’aérobie, le cardio.  Comme vous le savez, j’ai obtenu des résultats assez incroyables à l’école et dans ma carrière.  Une des raisons de ce succès c’est parce que je suis en très bonne condition physique.  Je suis actuellement classé dans le top 20 au niveau international des joueurs de squash dans la catégorie 45-49 ans.

Avec ce niveau d’activité sportive et de forme physique, j’ai beaucoup d’endurance et de résistance et je peux en accomplir plus que la plupart des gens.

Je saise que voulez entendre une autre réponse plus complexe mais c’est souvent la solution la plus simple et la plus élégante qui donne les meilleurs résultats.

Investissez de votre temps pour vous mettre en forme – je parle de forme aérobique – pas de body building !

Un dernier point.

Deux équipes sont en compétition pour scier un arbre avec une scie manuelle.  L’équipe no. 1 prend une pause de 10 minutes les heures.  L’équipe no. 2 continue de scier sans relâche.

Réponse:  L’équipe no. 1 prend le temps d’aiguiser sa scie.

Je sais combien c’est évident… après coup.

Pourquoi une majorité d’élèves éprouvent des difficultés à l’école

En fait, la plupart des élèves ont de la difficulté à l’école parce qu’ils ne savent pas vraiment comment apprendre.  Dans le chapitre 1 de mon livre d’étude « best seller », j’explique étape par étape comment déterminer votre propre style d’apprentissage afin de cesser de gaspiller d’innombrables heures le nez dans vos livres.  En connaissant votre style d’apprentissage, vous serez moins frustré parce que rien n’a du sens et parce que vous ne pouvez pas retenir la matière que vous avez étudiée la veille.

Si vous ne savez pas COMMENT apprendre, vous continuerez d’éprouver de la difficulté à l’école.  Étudier selon votre style d’apprentissage peut s’avérer une révélation qui pourrait changer votre vie.

Je m’explique – si vous ne trouvez pas le style qui correspond à vous, les chances sont que si vous venez tout juste de commencer le secondaire, les chances de vous rendre au collège seront minces.

Et si vous vous rendez au collège ou au Cegep, vous serez renvoyé dès la première année.

Non pas parce que vous êtes stupide, mais parce que vous n’avez pas été assez malin pour apprendre COMMENT apprendre.

Je sais que ça peut paraître un peu rude, mais j’aime autant vous le dire MAINTENANT pendant que vous avez la chance de régler cette situation une fois pour toute.

Top 10 – Comment réussir votre prochain examen ou test

Voici une autre liste Top 10 pour vous aider à étudier plus intelligemment, pour les examens ou simplement acquérir des compétences mieux étudier. Ces listes sont conçues pour vous donner rapidement un accès direct à des trucs que vous pourrez choisir d’utiliser à votre guise.

  1. Les  tests/examens à venir  peuvent s’avérer éprouvant pour les nerfs. Apprendre à étudier correctement pour un test peut diriger positivement votre attention pour améliorer vos habitudes d’étude et diminuer votre niveau  d’anxiété.
  2. Les examens comptent généralement pour un fort pourcentage de vos notes globales ce qui rend encore plus crucial la façon d’étudier pour vos examens dans votre parcours scolaire.
  3. Etudier de façon improvisée ne vous mènera pas très loin.  Savoir précisément comment étudier pour un examen final en suivant une série de lignes directrices pourrait faire toute la différence pour votre examen le plus important.
  4. Parce que votre aptitude pour mémoriser  l’étude est l’aspect le plus important requis pour les tests, l’utilisation de techniques et de façons qui fonctionnent le mieux pour vous peut vous aider à vous rappeler des bonnes réponses aux questions les plus difficiles.
  5. Commencer le secondaire ou le collège, c’est apprendre à s’adapter à un tout nouvel environnement où les enseignants vous demandent de travailler de façon autonome avec une charge de travail beaucoup plus élevée et, oui, beaucoup d’examens plus complexes! Comprendre comment étudier pour les examens au collège peut contribuer à réduire ces nuits blanches et obtenir de bons résultats.
  6. Le temps et l’énergie consacrés à essayer d’étudier pour un examen ne doit pas être gaspillé.  Mettre à profit de meilleures techniques d’étude peut vous aider à gérer votre temps et mieux vous préparer, tout en gardant une vie sociale.
  7. Une mauvaise planification produit de mauvais résultats! Faites l’essai de cette marche à suivre avant de faire des tests et commencez à obtenir de bons résultats, à chaque fois!
  8. Des trucs pour apprendre rapidement vous permettront de ne pas rusher et vous bourrer le crâne la veille d’un examen.  Ils vous permettront d’utiliser différentes techniques pour vous remémorer plus efficacement la matière apprise en classe.
  9. Vous pouvez étudier d’innombrables heures sans aboutir à quelque chose.  Savoir comment étudier efficacement en vue de vos examens fait toute la différence du monde quand il s’agit de réussite ou d’échec!
  10. Les tests/examens sont basés sur les leçons enseignées et les informations que votre mémoire a rangé.   Se souvenir de l’information n’est pas toujours facile. Un remède à ce problème consiste à trouver des techniques d’étude sous forme de jeux qui peuvent aider les élèves à mieux se concentrer et se souvenir de tout et de rien, tout en étudiant  pour le plaisir.

Une étudiante qui procrastine

Cher Dr. Dussault,
Récemment, j’ai acheté votre livre. Après une semaine, j’avoue être d’accord avec un grand nombre de suggestions dans votre livre même si je n’ai pas encore pu tous les mettre en application.

J’étais une personne qui  procrastinait à l’école secondaire. Toutefois, j’ai quand même réussi à m’en tirer assez bien et je suis même parvenue à entrer dans le programme d’ingénierie de mon choix.

Par contre, je me rends compte que ce qui fonctionnait au secondaire et au cegep ne fonctionne plus à l’université. L’Université est si différente de l’école secondaire!
Pourtant, pendant les 5-6 dernières années, tout ce que j’ai fait pendant mes études, c’est procrastiner. Je comprends tout ce que votre livre dit et j’apprécie les trucs reçus par e-mail.  Je fais les exercices et j’essaie de bien manger et bien dormir, mais quand même … je n’arrive pas à démarrer.

Qu’est-ce qui cloche avec moi? J’ai recherché sur le net, et apparemment il n’y a  pas que la procrastination, mais il existe aussi des procrastinateurs chroniques. Je pense que j’en suis une c’est certain.  J’ai procrastiné pendant tellement longtemps que je ne  sais pas vraiment quel est le sens du mot  « étude ».

Je fais des listes et des listes de ce que je veux atteindre. Chaque fois, je change les informations et le format en espérant que j’y arriverai (j’ai essayé de démarrer avec cette technique de votre premier livre). Mais à la longue, je deviens fatiguée par l’ampleur de tout ce que j’ai à faire dans la journée et même si je ne suis pas fatiguée, je préférerais avoir juste des choses amusantes à faire.

J’ai vraiment envie de réussir et de bien faire … ce qui devrait être une motivation suffisante … mais je n’arrive toujours pas à garder le rythme. J’ai fait la technique du 8 minutes et ça semblait bien fonctionner, j’ai donc continué. Mais le lendemain, je retravaillais sur le même devoir de mathématiques et je ne pouvais me résoudre à continuer à le faire. J’avais toujours des arguments qui trottaient dans ma dans ma tête sur les avantages et les inconvénients de ne pas faire mes devoirs, et physiquement, ça me rendait stressée.

Par où dois-je commencer? Et pourquoi je ne peux pas rester motivée?
En vous disant tout ça, j’ai un examen de mathématiques, ce vendredi …

J’ai sincèrement besoin d’aide.

Ann

Tout d’abord, Ann, vous prenez votre rôle de procrastinateur un peu trop au sérieux – ce que je veux dire, c’est que vous vous croyez et vous pensez être un procrastinateur.  Résultat, vous vous cachez derrière cette étiquette pour continuer à procrastiner. Voyez la vérité en face – Comme si porter l’étiquette de « PERDANT » chaque jour, ce n’était pas assez, vous portez en plus l’étiquette du procrastinateur chronique, ce qui fait de vous un « PERDANT PERPÉTUEL ».
Comment vous sentez vous quand je vous dis ça? Parce que c’est vrai – les procrastinateurs, surtout les chroniques, n’atteignent pas leur but parce qu’ils ne finissent pas ce qu’ils ont commencé – il y en a même qui ne commencent rien –COMME VOUS?

Qu’est-ce que ça vous fait d’être étiquetée comme une PERDANTE?

Procrastinateur, ça sonne mieux non?!?!

Mais vous êtes quand même une PERDANTE….

SAUF si vous faites juste de la «procrastination »… cela signifie que vous avez simplement pris une mauvaise habitude, mais dans les faits, vous êtes une gagnante qui s’est laissée aller….

Est-ce le cas? Êtes-vous vraiment une gagnante qui vient d’avoir un manque de jugement et un manque flagrant de discipline?

Ou êtes-vous vraiment une perdante? Si vous êtes une perdante, j’aime autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas de temps pour vous – sérieusement!
Toutefois, si vous êtes une gagnante qui s’est simplement égarée, regardez ce clip sur YouTube pour une cure de procrastination – et ça marche encore plus pour les PROCRASTINATEURS CHRONIQUES!

Non mais sérieusement, comment arrêter ça???

Vous êtes pris dans ce qu’on appelle la paralysie de l’analyse.  Toutes les personnes dotées de d’une grande capacité d’analyse et de technique y sont susceptibles.  La clé est de vous SERVIR de vos compétences pour DÉMARRER le processus – UNE ÉTAPE À LA FOIS, immédiatement et arrêter de tout analyser.

Utilisez votre esprit séquentiel pour COMMENCER tout processus IMMÉDIATEMENT, et après, analyser chaque PROCHAINE ÉTAPE après l’avoir fait, i.e. à posteriori.  APRÈS l’avoir fait et non AVANT.  Comme ça, c’est fait et vous pourrez ainsi améliorer la prochaine étape et continuer.

Les ingénieurs sont souvent affligés par la procrastination – mais ce n’est pas incurable!

Voici une autre question sur laquelle on peut se pencher :

Pourquoi est-ce que les gens procrastinent quand vient le temps de faire leurs impôts?

Et pourquoi les font-ils à la dernière minute?

La raison est fort simple – ils DÉTESTENT faire leurs impôts et ce sera encore plus souffrant pour eux s’ils ne les font pas (pénalités, tracas, frais d’intérêt sont encore plus DOULEUREUX)  alors ils se résignent à les faire.

Alors, pour vous, en tant qu’étudiant, quel est le parallèle?

Manifestement, vous n’aimez pas ce que vous étudiez, sinon vous ne feriez pas traîner les choses. Qu’est-ce que vous n’aimez pas? Le matériel? Vos professeurs? Les étudiants qui vous entourent? Si vous n’aimez pas ça- vous blâmez la procrastination qui vous sert d’excuse.

La vraie racine du problème, c’est que vous n’aimez pas étudier – ou quelque chose de relié à ça.

Vous avez besoin de retomber en amour avec la matière que vous étudiez ou bien CHOISISSEZ QUELQUE CHOSE D’AUTRE À ÉTUDIER, quelque chose que vous aimez.

Si vous détestez étudier l’ingénierie, devinez quoi? Toute votre carrière gravitera autour de l’ingénierie = quelque chose que vous détestez…!

Donc, la vraie question est « Aimez-vous vraiment ce que vous étudiez (l’ingénierie dans votre cas) ou non??!?!?”

Si vous aimez ce que vous étudiez et que vous n’êtes pas une PERDANTE mais que vous procrastinez toujours, manifestement, vous êtes PARESSEUSE.

Oui, paresseuse!

Si vous obtenez d’assez bonnes notes, vous êtes quand même paresseuse et vous avez besoin d’un objectif plus ambitieux pour vous MOTIVER.

Aspirez à être sur la Dean’s List ou au titre de « Valedictorian »

Mais vous n’êtes peut-être pas fait pour ça ou pas assez intelligente.

Comment vous sentez-vous lorsque je vous dis ça?

Si vous voulez me prouver le contraire, c’est que vous avez un esprit GAGNANT, mais que vous êtes quand même une PERDANTE

If you want to prove me wrong, you’ve got the spirit of a WINNER, but you’re still a LOSER.

Vous êtes seulement un GAGNANT quand vous GAGNEZ quelque chose.

Si tout ce que je vous ai dit vous a motivé, – dites-moi ce que vous allez essayer de faire pour gagner et puis envoyez-moi la preuve que vous l’avez obtenu. Je suis sûr que les centaines de lecteurs de ce blog aimeraient savoir si vous êtes une GAGNANTE ou une PERDANTE.

Le voici votre défi!

C’est tout ce dont vous avez besoin pour ARRÊTER de procrastiner. Si vous continuez de procrastiner, nous le saurons et vous aussi.

Il n’y a rien de pire que de penser que vous étiez une GAGNANTE alors qu’en fait vous êtes une perdante.

L’instant où vous adoptez UN ÉTAT D’ESPRIT gagnant et ARRÊTER LA PROCRASTINATION – vous n’êtes plus une PERDANTE  … vous êtes sur le chemin de la victoire!

Qu’est-ce que ça vous dit?

Que ressentez-vous?

Comment vous voyez-vous maintenant?

UN GAGNANT fait ce qu’il a à faire.

UN GAGNANT utilise un vocabulaire positif.

UN GAGNANT voit les échecs comme des occasions d’apprendre et de s’améliorer.

UN GAGNANT recherche l’amélioration PAS la perfection.

UN GAGNANT ne se colle jamais d’étiquettes négatives.

UN GAGNANT ne se concentre pas sur le problème, mais sur la solution.

UN GAGNANT demande de l’aide (comme vous avez fait) et prend les conseils.

UN GAGNANT garde la barre haute.

UN GAGNANT partage sa sagesse avec les autres.

UN GAGNANT réalise que l’erreur est humaine – nous sommes tous humains et nous avançons toujours plus haut, toujours plus loin!

LE GAGNANT est ce que vous êtes.

LE GAGNANT c’est vous.

Comment réduire l’anxiété face aux examens

Le commentaire d’aujourd’hui nous a été envoyé par Ad Poi.  Il est un peu stressé parce qu’il a un examen dans environ 3 semaines. J’ai récemment tourné un clip  intitulé “5 minutes pour arrêter de paniquer en vue de votre examen du lendemain” qui est désormais inclus comme bonus  à l’achat du livre électronique Obtenez les meilleures notes avec un minimum d’effort.  Dans ce vidéo, j’explique 5 stratégies que vous pouvez utiliser pour étudier énormément de matière juste avant votre examen, si vous manquez de temps, ou si vous êtes pris pour étudier beaucoup de choses et que vous manquez de temps pour y arriver.

L’autre suggestion que j’ai pour Ad est de se procurer mon programme video de lecture rapide. Il y a également le programme Rapid Reader qui est très bien pour les applications WORD, PDF et la lecture sur le web mais quand vient le temps de lire vos livres, vous devez aussi savoir comment faire de la lecture rapide.

Bonjour  Dr Dussault,

J’ai entendu parler de votre livre et de vos stratégies récemment. Vous dites que vos stratégies, aident à obtenir les meilleures notes avec un minimum d’effort, mais je me demande si elles pourront vraiment m’aider, car mon examen est dans  3 semaines et demi et je ne me sens pas tout à fait prêt.

Ce dont j’ai besoin, ce sont des stratégies qui m’aideront à faire le maximum  avec un minimum de temps, et non pas avec un minimum d’effort! Je suis prêt à mettre beaucoup d’effort, mais je suis inquiet et je crains de ne pas être en mesure de terminer tous les cours avec des notes satisfaisantes (en particulier la chimie, que je déteste et que j’ai beaucoup négligée jusqu’à présent).

Alors, je me demande si votre livre va m’aider à obtenir de meilleures notes avec un minimum de TEMPS!!
J’ai réussi à obtenir une copie d’un logiciel de lecture rapide hier, et je tente d’augmenter ma vitesse de lecture à l’écran de l’ordinateur et dans mes livres et cahiers.

Mon plus grand problème, c’est que je deviens vraiment nerveux pendant les examens, ce qui réduit mon rendement de moitié. Conséquemment, mes notes sont affectées même si j’ai travaillé dur.  C’est pourquoi je me demande si votre produit peut m’aider à me débarrasser de mon anxiété et augmenter ma concentration.

En vous remerciant,

Ad Poi

Comment étudier pour un examen

Le sujet d’aujourd’hui représente un schéma qui pose la question “Comment devrais-je étudier pour mes examens?”  Dans mon livre d’étude, j’explique dans le Chapitre 8 Comment déterminer ce qu’il y aura dans votre prochain examen et Chapitre 9 Comment réussir ses examens à chaque fois.  Cliquez sur l’hyperlien pour obtenir une copie de mon livre d’étude maintenant, sinon, ce schéma continuera de représenter le stress de ne pas savoir comment étudier pour un examen.

Ce schéma m’a été envoyé par Andrew Powell de Montréal au Canada.

Si vous voyez des diagrammes, des tableaux ou des illustrations dans le style de celui-ci, envoyez-les moi et je ferai en sorte que tout le monde sache que vous me l’avez envoyé.  N’oubliez pas que mon livre d’étude a été vendu à des millliers d’étudiants à travers le monde (29 pays différents).

5 trucs pour un étudiant en math âgé de 35 ans

Le commentaire suivant nous vient d’un étudiant qui est âgé de 35 ans et qui a de la difficulté en math.  Sa question est tout à fait pertinente.

Bonjour,

Je me bats avec les maths.  J’ai 35 ans et j’en suis à mon 2e semestre au collège et je reprends le cours de math parce que je l’ai coulé au 1er semestre.  Je m’enligne pour répéter le même scénario.  Mon professeur m’a dit que nous pouvons faire des corrections sur les examens et obtenir un meilleur score dès maintenant. Il ne me reste qu’un mois d’école. Alors ma question est quelle est la meilleure façon d’étudier pour un test de mathématiques ou comment mieux comprendre les explications du professeur.

Cette question comporte plusieurs réponses : Continue reading ’5 trucs pour un étudiant en math âgé de 35 ans’

Obtenir de meilleures notes – Témoignage

Vous avez peut-être jeté un coup d’œil à mon livre d’étude et même pensé à l’acheter.  Si ce n’est déjà fait, je vous invite à lire ce que David a expérimenté et à vous poser la question – si ça fonctionne pour lui, pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour moi?

Bonjour Marc,

J’ai lu votre livre d’étude et je n’ai écouté qu’une seule fois votre video de lecture rapide.  Les e-mails supplémentaires sont supers car ils m’aident à rester sur la bonne voie, sinon je pourrais m’égarer un peu et perdre le focus sur ce que je devrais faire et m’éviter de reprendre mes vieilles habitudes.

J’ai maintenant une meilleure méthode pour prendre mes notes de cours.  J’utilise plus de dessins, de graphiques, de cartes mentales « mind maps ».  Je réalise que pour moi, c’est une meilleure façon d’apprendre et d’enregistrer ce qui a été dit.  (comme je l’ai appris dans votre livre qui explique comment déterminer le style d’apprentissage qui nous convient le mieux.)

Mes examens commencent à la fin du mois.  La prochaine étape pour moi sera de compiler mes notes en cartes mentales.

Je me trouve présentement dans une salle d’étude et non dans un bureau où il y a plein de distractions.  Ça me permet de me concentrer l’esprit et de rester dans ma bulle.

Je ne lis plus mes livres de cours et les textes « à froid ».  Je fais une première lecture pour avoir une compréhension générale.  Ensuite, je surligne ce qui est important et je prends des notes et ça me permet de mieux comprendre.  (ça fait vraiment une grosse  différence).

Mes notes de travaux et d’examens sont passées de 60% à 80% et j’ai obtenu 88% dans le dernier examen.  C’était ma plus haute note.

Je prends une formation à  distance, donc sans professeurs, seulement le webct et les  livres et les cahiers d’exercices.

Je pratique vos techniques de lecture rapide mais j’ai encore des efforts à y mettre car ce n’est pas encore acquis.

Vous remerciant beaucoup pour votre aide.

David Fisher

Obtenir de meilleures notes commence par la maîtrise de soi

Aujourd’hui, Nick partage avec nous quelques-uns de ses défis qui vous feront réaliser que vous n’êtes pas seuls.  Ça nous arrive à tous un  moment donnée.  La maîtrise de soi, c’est de savoir contrôler nos émotions.  Mon livre d’étude parle de comment relâcher la pression et le stress reliés  à l’étude de sorte que vous ne vous retrouviez pas dans une marmite à pression.

Lisez le courriel de Nick et ma réponse à celui-ci.

_________________________________

Allo Dr. Dussault,

Je comprends très bien d’où vous venez et j’apprécie sincèrement que vous m’aidiez à atteindre mon plein potentiel.

Depuis que je suis petit, je travaille très fort pour exceller dans les tests et pour comprendre ce qu’il y a dans les livres.  Je me suis toujours senti comme si j’étais le plus lent à lire en  classe et encore aujourd’hui, ça me cause une grande insécurité.

J’ai également tendance à m’apitoyer sur mon sort lorsque je ne réussis pas dans un sport ou que je ne suis pas capable d’améliorer mes notes, ma vitesse de lecture, etc.  Pourtant, quand je me regarde aujourd’hui,  j’ai des notes 4.0 GPA et je suis starter dans un club de foot sélect.  Alors pourquoi est-ce que je suis comme ça?

C’est pourquoi j’ai acheté  vos videos de lecture rapide.  J’étais tellement frustré avec le cours de lecture rapide que je prenais à la maison que j’ai voulu essayer le vôtre!  Toutefois, comme vous le dites si bien, ça prend un certain temps avant d’atteindre notre vitesse de croisière.

Un sincère merci!

Nick

P.S.  En ce qui concerne votre livre d’étude, mon but est tout d’abord de devenir plus efficace dans mes études parce que je suis du genre procrastinateur comme c’est pas possible!  Mais je dois avouer que je n’ai perçu qu’une petite amélioration, par ma faute, car je retourne constamment à mes vieilles habitudes et que de mettre en pratique vos techniques demande un effort.  Comme vous le dites, ce n’est pas facile, mais  je persiste afin d’atteindre mon but “toujours  plus haut, toujours plus loin”.

Premièrement Nick est TRÈS honnête et ouvert.  C’est la première chose à faire pour devenir un bon étudiant – bon dans tout – il faut être conscient.  Apprenez à vous connaître et vous saurez ce que vous devrez améliorer.

La première chose que Nick DOIT faire, c’est d’arrêter d’utiliser l’étiquette de la PROCRASTINATION!  Si vous vous  sentez ou vous voyez constamment comme un procrastinateur, et bien vous le resterez!  Pour y remédier,  dès que vous vous dites le mot, corrigez-vous INSTANTANÉMENT et dites plutôt, “non, je suis une personne d’action et j’ai le contrôle sur ma vie et mon destin”!

Bon, ça peut paraître enfantin à prime abord – mais essayez-le et faites confiance au processus, vous verrez.

L’autre suggestion que j’ai pour Nick est d’arrêter de s’apitoyer sur lui-même.  Il doit plutôt se RÉCOMPENSER pour ses victoires et ses réalisations.

J’ai récemment  gagné une médaille d’argent au 2009 Australian Masters Games – Squash.  Pour célébrer, j’ai décidé de le publier sur mon blogue personnel. De plus, lors d’un évènement récent,  j’ai décidé d’apporter ma médaille d’argent pour la montrer à mes clients qui m’ont supporté.   C’était l’fun et je me sentais bien de PARTAGER ma victoire  avec eux.

On a tous  besoin de célébrer nos victoires.

Se maintenir à  un niveau plus élevé ne signifie pas que vous avez à vous rabaisser ou vous élever. Les autres le feront pour vous.

Vous devez rester MOTIVÉ et EXCITÉ!


Gestion des priorités à l’école

Faites-vous partie des personnes qui donnent plus d’importance à vos loisirs qu’à vos études? Avez-vous tendance à remettre au lendemain vos devoirs et vos leçons?  Si oui, qui pourrait vous blâmer, parce que personne, dans son état d’esprit, ne veut rester à étudier, plutôt que de sortir en ville avec sa gang!

Mais si vous apprenez comment étudier pour un test, comment étudier pour un examen ou même comment mieux étudier – vous pourriez rendre l’expérience beaucoup plus agréable.

En tant qu’êtres humains, nous préférons les activités plaisantes à la monotonie des tâches auxquelles nous sommes toujours confrontés.  Le seul hic, c’est que si vous reportez toujours à demain, vous serez toujours PLUS STRESSÉ!

Première solution, commencez par faire une liste des devoirs et des leçons prioritaires et étudiez en fonction de cette liste.  Une liste vous assure non seulement que vous n’oublierez rien mais vous permet également de faire vos tâches de manière logique!  L’avantage de faire des listes, c’est que vous sauverez du temps et conséquemment, vous aurez plus de temps libre pour vous divertir!
La plupart des gens pensent qu’ils devraient compléter les petites tâches faciles en premier pour s’attaquer aux plus importantes par la suite - en réalité, c’est le contraire que vous devez faire.   Commencez donc par vous attaquer aux pires tâches, puis ensuite aux tâches mineures. Vous verrez, vous vous sentirez léger et ce sera un jeu d’enfant.  Sans que vous vous en rendiez compte, vous aurez plus de temps libre.
De plus, si vous avez une tâche spécifique qui prendra plus temps que la moyenne, faites-vous un devoir de la commencer et de la faire à un moment précis et assurez-vous de vous allouer assez de temps pour la terminer.



Buy Now