Archive for the 'Philosophie Pour étudiants' Category

Prendre un risque versus “Take a chance”

Cyrille de Lasteyrie, aussi connu sous le nom de Vinvin, nous exhorte a faire fi du risque et à “prendre notre chance” en se basant sur sa propre expérience de vie.

Cyrille De Lasteyrie - Take A Chance

Auteur et producteur, Cyrille de Lasteyrie aime changer de vie et prendre des risques depuis toujours. Après une formation en Histoire et en Marketing, un service militaire en Polynésie et un début de carrière dans la publicité, il se lance dans l’audiovisuel. D’abord en Californie, puis à Paris où il crée avec sa société de production, StoryCircus, les émissions « Le Grand Webze » et « Le Vinvinteur » diffusées sur France 5. En 2013 il écrit et interprète un seul-en-scène dirigé par Michèle Laroque. Sa devise : « il n’y a pas d’âge ni de limite pour devenir qui l’on est. »

Un gros merci! à Andrew Powell pour cette source d’inspiration.

Devoirs – Trucs pour les parents

Après de longues heures à l’école, rien de plus naturel que d’avoir envie de rester dehors pour profiter du soleil. La tentation de délaisser les devoirs et les leçons est forte. Comment motiver nos enfants et nos adolescents à ne pas lâcher ?

Les plus jeunes étudiant(e)s

Une routine bien établie contribue à éviter la bataille, souligne Marc-Antoine Tanguay, porte-parole d’Allô Prof. L’enfant sait que c’est le moment de s’y mettre et qu’il n’y échappera pas.

Toutefois, rien n’oblige à faire les devoirs et les leçons assis à la table de la cuisine, ajoute Marielle Potvin, orthopédagogue. On peut les faire debout, s’installer sur la terrasse, lire au parc ou pratiquer la dictée avec des craies sur l’asphalte. « Les enseignants aussi utilisent beaucoup le jeu pour encourager leurs élèves, remarque Marc-Antoine Tanguay. On peut faire les leçons en chanson ou réaliser des exercices sur l’ordinateur. »

Votre enfant a besoin de bouger ? Laissez-le se défouler dehors avant de commencer les devoirs si l’horaire familial le permet. D’ailleurs, une pause entre la fin des classes et la période des devoirs est recommandée. Cependant, même s’il fait clair de plus en plus tard, un enfant du primaire devrait se mettre à la tâche avant 19 h. « Sinon, il sera trop fatigué et ce ne sera pas efficace », prévient Marielle Potvin.

Les étudiant(e)s adolescent(e)s

Quant aux adolescents, ils sont plus autonomes, mais les parents devraient continuer de s’intéresser à ce qu’ils font. Cela démontre l’importance qu’on accorde aux études.

À cet âge, on ne parvient plus à les motiver avec des jeux. « Pour l’adolescent, l’important est d’avoir du pouvoir, alors on doit lui laisser l’impression qu’il en a, estime Marielle Potvin. On peut le laisser décider de ce qu’il veut faire en premier et du moment où il souhaite le faire. » À condition que ça se trouve entre 15 h et 20 h, en semaine, pour éviter qu’il soit trop fatigué pour bien travailler ! Imposer une durée précise, 60 minutes par exemple, pousse aussi le jeune à s’appliquer plutôt que de se dépêcher pour terminer.

Une petite discussion peut aussi être utile. « Il faut leur faire comprendre que leurs études sont importantes s’ils veulent pouvoir choisir leur carrière plus tard », note Marc-Antoine Tanguay.

Oups ! Il n’a pas fait son devoir !

« À partir de la 4e année, le rôle du parent est de superviser, indique Marielle Potvin. Les devoirs et les leçons sont la responsabilité de l’enfant. S’il choisit de bâcler son travail, il doit en subir les conséquences à l’école, tout simplement. »

Quelques ressources

Allô Prof : www.alloprof.qc.ca

Les devoirs et les leçons, par Marie-Claude Béliveau, éditions du CHU Sainte-Justine (pour les parents)

Max et Lili ne font pas leurs devoirs, par Dominique Saint-Mars, éditions Calligram (7 ans et plus)

Réussir, ça s’apprend ! : trucs et conseils d’un étudiant qui réussit, par Étienne Lapointe, Septembre éditeur (12 ans et plus)

Tweet de Barak Obama

“Si vous croyez que l’éducation coûte cher, attendez de voir combien l’ignorance coûtera au 21ième siècle.”

Barak Obama Tweet on Cost Of Education

Vos professeurs sont ils inspirants?

L’enseignant médiocre récite.

Le bon enseignant explique.

L’enseignant supérieur démontre.

L’excellent enseignant inspire.

- William A. Ward

Partagez avec nous une histoire inspirante d’un de vos enseignant(e)s préféré(e)s en inscrivant un commentaire ci-dessous.

Les nouvelles technologies : Pour ou contre?

J’entends encore la voix de mon père me dire des choses comme ça …

Même si j’adopte les nouvelles technologies, il y a toujours des compromis à faire.

Un de mes clients a embauché une stagiaire provenant de l’une des meilleures universités. Malgré ça, elle n’est pas en mesure de relever le défi – et l’une des principales raisons est qu’elle est constamment en train de texter sur son téléphone.

Elle ne peut pas se concentrer et ne peut rien faire avec precision.  Pourtant, je vous rappelle qu’elle fait partie de l’élite.

Qu’est-ce que cela signifie pour le commun des mortels?!?!

C’est triste parce que les coûts seront très, très élevés et ceux et celles qui font partie du “commun des mortels”  n’auront pas les compétences nécessaires pour faire face à la réalité bien présente dans le monde de l’internet.

L’internet n’est pas un endroit pour vivre et travailler – c’est simplement un outil pour faire tout le reste plus rapidement, plus efficacement.

La génération qui est perdue dans le cyberespace connaîtra son jour du jugement et le retour à la terre sera évidemment dramatique et dur.

Voilà ce qui vous guette si vous n’êtes pas guidé par des parents sensibles et des amis qui ont une bonne influence.

Effort vs Performance

“Les étudiants qui obtiennent des “A” savent qu’ils sont évalués sur leur performance.

Les étudiants qui obtiennent des “C” pensent qu’ils sont évalués sur leur effort.”

- Dr Marc Dussault

Des trucs pour étudier les maths et l’anglais

Voici 2 autres questions de la part d’un étudiant.   L’une des réponses pourrait vous surprendre.

Des étudiants de tous âges des 4 coins du monde nous envoient des emails, des témoignages et des histoires qui reflètent l’attrait général pour mon livre sur l’étude, l’apprentissage accéléré et la lecture rapide.

Allo Marc!

J’ai 16 ans et j’habite en Norvège.  J’ai quelques questions pour vous et j’espère que vous pourrez y répondre.

Il y a 2 choses qui m’embêtent beaucoup.

1) Comment puis-je devenir meilleur en math?

Parfois, ça va bien dans cette matière.  D’autres fois, c’est tout le contraire!  Il y a des hauts et des bas.  Bizarre!  Parfois, je peux comprendre très bien un aspect de la matière et répondre à toutes les questions difficiles, et le jour d’après, je me surprends à échouer en répondant aux mêmes questions dans un examen.  Ça me met dans l’embarras.  J’irai bientôt au collège et je suis inquiet par rapport à ce problème.

2) La 2e question est comment pourrais-je m’améliorer en anglais?   Je voudrais parler l’anglais couramment.  Je veux dire que je voudrais apprendre l’anglais à un niveau avancé si vous voyez ce que je veux dire.  J’ai l’intention d’aller étudier ailleurs dans le monde quand je serai plus âgé et pour ce faire, je dois améliorer mon anglais.

J’espère que vous pourrez m’aider…

MERCI

Afraseyab

Comment vous améliorer en maths

Sans connaître vos résultats en maths, je devine que vous les apprenez par cœur sans toutefois comprendre les principes de base.

La façon la plus rapide et la plus rapide de vérifier si c’est le cas est de vous trouver un ami qui est moins bon que vous en math et de lui enseigner les maths que vous croyez comprendre.  S’il comprend ce que vous lui enseignez, alors c’est autre chose.  Sinon, vous réaliserez rapidement que vous ne savez pas ce que vous savez pas!

Comment améliorer votre anglais

Ce que la plupart d’entre vous ne savez pas, c’est que le français est ma langue première, ma langue maternelle.  J’ai commencé à apprendre l’anglais quand j’avais 7 ans, quand ma famille est déménagée de Montreal, Quebec, Canada, en Jamaique.  Je n’avais pas le choix, je devais apprendre l’anglais « instantanément » – il n’y avait pas d’école français en Jamaique.

C’est la période où j’ai fait un pacte avec ma sœur et mon frère – de ne JAMAIS leur parler français, seulement à mes parents (qui sont, eux, bilingues).  A ce jour, à 40 ans et plus, on ne se parle toujours pas en français entre nous, seulement à nos parents.  Et c’est le cas quand il n’y a que des membres de notre famille dans la même pièce.

Ça prend de la discipline, mais ça marche.  Vous n’êtes probablement pas en mesure de le faire avec votre famille, mais vous pourriez vous trouver un ami et conclure le même pacte.  LA CLÉ EST DE NE PAS ROMPRE CE PACTE.  Vous devez trouver les mots et ne pas parler votre langue maternelle.

Une autre façon est d’utiliser un correcteur d’orthographe qui corrigera votre grammaire et vos fautes.  Exemple, I prend toujours une majuscule, jamais une minuscule (i)…

Quand vous serez plus âgé, vous pourriez vouloir apprendre d’AUTRES langues puisqu’il a été démontré que quand vous être multilingue, c’est plus facile d’apprendre d’autres langues. C’est toujours la deuxième langue la plus difficile

3 dernières suggestions pour améliorer votre anglais

  1. Vous devriez tenter de louer des films anglais avec sous-titres.  Ils sont plus difficiles à trouver de nos jours mais ce serait idéal dans un premier temps.
  2. Vous devriez lire le maximum de livres en anglais- surtout des romans de fictions, puisqu’ils sont plus faciles à lire et à comprendre.  Si j’étais vous, j’arrêterais tout de suite de lire des romans dans votre langue.  A votre âge, vous le faites déjà assez à l’école.
  3. Prenez un cours de lecture rapide.  En faisant de la lecture rapide, vous allez acquérir un vocabulaire beaucoup plus large et en ne vocalisant PAS les mots, vous allez commencer à PENSER en anglais au lieu de traduire les mots et ENSUITE essayer de les dire. Vous ne pouvez pas être à l’aise dans une langue si vous essayez de la traduire tout en parlant. Cela prend du temps et la lecture rapide contribue à REDUIRE ce temps de façon graduelle.

Comment réussir votre prochain examen

Le meilleur moyen de maîtriser une matière, c’est de la pratiquer, mais encore faut-il pratiquer dans le bon contexte et dans le bon environnement.

Passer une à deux heures sur un problème la semaine avant un examen qui ne vous alloue que 20 à 30 minutes pour le résoudre, ça ne vous aidera pas à enrayer le stress relié à l’examen. – en fait ça contribuera certainement A L’AUGMENTER !

Je sais que c’est difficile à faire, mais vous devez DÉBUTER votre préparation plus tôt que vous ne le croyez.  Ce que je vous suggère, c’est que dans la semaine où le cours a lieu, vous soyez à la recherche du contenu de l’examen.  Je suis très sérieux.

Avec le contenu complet d’un examen final (vous pouvez demander des copies d’examens antérieurs – généralement disponibles à la bibliothèque ou en ligne), vous serez en mesure de savoir ce que vous comprenez mais plus important, ce qu’il vous reste à apprendre et à maîtriser avant l’examen.

Les stress d’examens sont reliés à l’incertitude – le facteur « je ne sais pas » ce qu’il y aura dans l’examen plutôt que la difficulté qui est associée aux questions.

Une fois que vous l’aurez figuré, vous pourrez mieux gérer la situation.

Autrement, vous continuerez à avoir la PEUR comme meilleur ennemi et ça c’est vraiment pas l’fun !

Des problèmes de concentration quand vous étudiez?

Si vous essayez d’étudier à la dernière minute pour un examen ou que vous tentez de faire un rush d’études ou de révision de beaucoup de notes de cours dans un court laps de temps et que vous manquez de concentration, vous aurez envie de regarder par la fenêtre ou – encore mieux, d’aller prendre une marche.

Sérieusement, s’il y a des arbres dehors, ça pourrait justement vous aider à restaurer votre attention.

Selon le ART (Attention Restoration Theory), les gens ont plus de facilité à se concentrer après avoir passé du temps dans la nature, ou même en regardant des images de la nature.  Les milieux naturels regorgent de «doux attraits” qui aident les personnes à réfléchir et à porter attention, sans effort, sur des tableaux de la nature, comme les nuages ​​se déplaçant dans le ciel, le bruissement des feuilles dans la brise ou le clapotis de l’eau sur des roches dans un ruisseau.  Cette théorie a été développée par Rachel et Stephen Kaplan dans les années 80 dans leur livre (en anglais) The Experience of Nature: A Psychological Perspective et depuis, d’innombrables recherches médicales confirment cette théorie qui permet de restaurer l’attention et de l’apaiser.

Si vous n’avez pas un accès direct à la nature, les chercheurs s’entendent pour dire que REGARDER UN VIDEO sur la nature serait la deuxième meilleure option comme celui ci-dessous.

J’ai fait une recherche rapide sur YouTube et j’ai trouvé ce video –  je suis sûr que certains d’entre vous pourraient en trouver un meilleur que nous pourrions partager… Vous n’avez qu’à m’envoyer le lien URL de YouTube avec un commentaire et je publierai les meilleurs.

La clé est de vous imprégner visuellement de cette expérience…

Vous avez seulement besoin de quelques minutes d’attention bien involontaire, puis retournez à votre tâche et concentrez-vous pleinement.

Frustré de l’école?

Frustration a l'ecole, Stress, Meilleures NotesUne des ironies dans ce monde est que dans les pays sous-développés, les jeunes rêvent d’aller  à l’école – dans certains cas, c’est littéralement vrai. Je ne veux pas tomber dans le discours politique car ce n’est pas le but de ce que blog, d’autant plus qu’il y a d’autres personnes meilleures que moi pour faire la promotion de ce programme.

Par contre, je peux changer la vie d’un étudiant(e), un(e) à la fois.

Si vous êtes frustrés de l’école, posez-vous la question, pourquoi ?

Répondez à la question honnêtement. Est-ce parce que vous être paresseux ?

Fatigué ? Vous avez peur (vous êtes victime d’intimidation) ?

Vous ne performez pas aussi bien que vous le souhaitez ?

Vous ne faites pas partie d’une gang ou d’un groupe populaire ?

Posez-vous la question jusqu’à ce que vous TROUVIEZ LA VRAIE RAISON.

Quand vous aurez trouvé la RAISON, vous devrez y faire face

Réglez la question car c’est ce qui vous empêche d’obtenir les résultats que vous voulez et dont vous rêvez.

Nous sommes des RAISONS ou nous sommes les RÉSULTATS

C’est aussi simple que ça.

C’est aussi compliqué que ça.

Compliqué, parce que si vous n’êtes pas honnête avec vous-même, vous ne pourrez jamais passer par-dessus l’obstacle no. 1 dans votre chemin de vie.  Ça signifie que vous n’atteindrez jamais votre ultime destinée.

La plupart ne s’arrêteront pas pour y penser, mais bon, encore là, la plupart des gens (8 sur 10) finissent leur vie adulte malheureux et ont des regrets.

Des regrets qui remontent à leurs jours à l’école quand ils savaient pertinemment qu’ils auraient pu changer le cours de leur vie pour toujours.

S’ils avaient su à l’époque ce qu’ils savent maintenant.

Et bien devinez quoi ?

C’est maintenant que vous êtes jeune et c’est maintenant que vous pouvez changer les choses.

Faites-le et je vous garantis que dans 20 ans, vous vous souviendrez de ce blogue quand quelqu’un vous racontera ses regrets et qu’il vous dira qu’il est malheureux.  Vous réaliserez alors que l’effort que vous avez fait…MAINTENANT compte.

Eux non !

Ne devenez pas cette personne – j’en connais beaucoup comme eux.

Des vies perdues et ruinées par un manque de discipline, d’estime et de confiance en soi.

Mais aussi par pure paresse et manque de vouloir.

Vous pouvez réaliser TOUT CE QUE VOULEZ dans votre vie (ou à l’école), il faut juste que vous le vouliez VRAIMENT et que vous fassiez tout ce qu’il faut pour y arriver.

Je le sais –

  • J’ai 5 diplômes universitaires, incluant un BAC en génie, MBA, Droit et un Doctorat.
  • Je peux compléter le cube rubik en moins de 4 minutes
  • Je suis classé parmi les 20 meilleurs joueurs de squash au monde
  • Je parle couramment 2 langues et je peux parler et comprendre une troisième.
  • J’ai pris ma retraite à 42 ans
  • J’ai voyagé dans 36 pays
  • J’ai eu 6 BMWs dont 2 convertibles
  • Je suis en couple depuis 27 ans
  • Je n’ai jamais été malade depuis 20 ans
  • Je peux lire 1800 mots à la minutes

Je ne suis pas « superman », je pratique juste les meilleures stratégies mais encore plus important, j’ai la passion et je fais en sorte que les choses arrivent.

Changez vos mauvaises habitudes à l’école et aux études

On a tous de mauvaises habitudes, mais les mauvaises habitudes d’étude peuvent nuire à vos notes plus rapidement que vous ne le croyez.  Je pourrais poursuivre sur cette lancée mais vous savez très bien de quoi je parle.

  • Remettre à plus tard, remettre à plus tard et attendre jusqu’à la dernière minute.

    www.Meilleures-Notes.com

    Mauvaise habitude à éviter - dormir en classe

  • Ne pas écouter en classe.
  • Ne pas faire sa lecture (encore moins juste avant un cours).
  • Essayer de tout apprendre par vous-même sans un groupe MasterMind.
  • Ne pas prendre suffisamment de notes.
  • Lire lentement lorsque vous savez que vous pourriez apprendre la lecture rapide.
  • Etre stressé pendant les examens, les tests et les contrôles.

Etre parfaitement préparé vous évitera de mal performer

Mettez-la main sur mon livre « meilleur vendeur » sur l’étude – vendu à des milliers d’étudiants provenant de 29 pays et traduit en quatre langues.  Vous avez 8 semaines pour tester les stratégies, les conseils et les trucs que je vous révèle dans ce guide d’étude qui a fait ses preuves et qui est garanti.  Si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse, sans poser de questions.

Les bains flottants aident à améliorer les notes scolaires

Si vous voulez vraiment exploiter le potentiel illimité de votre inconscient, vous voudrez faire l’essai d’une séance de bain flottant. En cette ère de stimulations constantes, de temps partagé et de multi-tâches, la recherche démontre que les bains flottants ont un effet positif sur notre capacité de réflexion profonde.

La nature changeante du travail, des études et des loisirs permet au cerveau humain de se recâbler de telle sorte que nos pensées et  nos idées nous entraînent hors de nous.

Une étude de l’Université de Californie (San Diego) a révélé que la quantité d’informations traitées par  l’Américain moyen en 2008 était le triple de ce qu’elle était en 1960. D’où l’expression « pancake people », – en étendre large sur une mince couche.

Une série d’études psychologiques au cours des 20 dernières années ont montré que, après avoir passé du temps dans un cadre rural et calme, proche de la nature, les gens sont plus attentifs, ont une meilleure mémoire et améliorent la cognition (apprentissage). Leur cerveau devient plus calme et plus clair.

Bien entendu, ce n’est pas si simple et facile de se rendre à la campagne, mais une séance d’une heure dans une cabine de bain flottant peut faire des merveilles avec vous et…avec vos notes scolaires.

Ce n’est pas très dispendieux et assez accessible.  Il faut faire l’expérience de l’apesanteur pour bénéficier des bienfaits et l’apprécier à son maximum.

Vous devriez tester différentes approches à l’utilisation des bains flottants en cabine, comme :

  • Essayez d’étudier avant, puis profitez du bain flottant pour résoudre des problèmes, ou tout simplement pour faire une révision mentale de ce que vous venez d’étudier
  • Essayez d’étudier avant la séance de bain flottant, et après la séance, attaquez-vous aux problèmes et devoirs  plus difficiles.  Inversez le processus et testez  quelle combinaison fonctionne le mieux pour vous.

Une séance de bain flottant stimulera votre créativité et vos pensées en puisant dans votre subconscient, déclenchant ainsi le potentiel exponentiel qui se trouve à l’intérieur de vous.

Tout ce que vous devez faire est de faire confiance au processus et “de vous  libérer de l’attente du résultat” que prône le Dr. Deepak Chopra. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez forcer. Vous avez besoin de «laisser aller» et puis de vous étonner des pouvoirs quasi-magiques que vous détenez et croire au génie qui sommeille en vous.

Comment garder sa concentration pendant les examens

Le commentaire suivant nous provient de Setimela en Afrique du Sud.

Dr Marc Dussault,

J’apprécie particulièrement vos trucs pour étudier et pour apprendre rapidement,  mais j’ai un autre problème: je perds ma concentration quand je fais un examen et quand je fais mes travaux d’école.  Conséquemment, je coule mes examens. Ça me décourage et je perds confiance en moi.  J’étudie présentement à temps partiel pour obtenir un diplôme en soins infirmiers de santé au travail à l’Université de Wits en Afrique du Sud.  J’ai fait un examen et je n’ai pas bien réussi.  Pourriez-vous m’aider?

Il y a le fameux diction qui dit que la « perfection s’acquière avec la pratique », mais j’ajouterai qu’on on devrait plutôt dire « plus on pratique, plus on devient parfait ».

J’ai un autre blogue qui s’appelle Mindset Of A Champion où vous trouverez plusieurs commentaires qui vous aideront à vous concentrer pendant vos examens.  Les sujets couverts portent sur la force mentale et sur les concepts de la pratique délibérée.

En tant qu’étudiant, si vous voulez réussir votre prochain examen, vous devez vous pratiquer à faire des examens – littéralement.  Ça veut dire que vous devez créer le même stress, avec du temps alloué et même aller faire un examen dans une salle d’examen (lorsque disponible bien sûr) pour vous PRATIQUER en faisant de faux examens.  Vous allez dire que ça semble fou, mais si vous le faites sérieusement, vous serez stupéfait par la différence que ça pourrait faire.

Quand j’ai fait mes études universitaires pour le bac, plus d’une fois, je suis allé dans la même (ou similaire) salle d’examen pour me pratiquer à faire des examens, quand je savais qu’il n’y aurait personne (la nuit ou le week-end).  Parfois, je m’assoyais pendant 3 heures pour faire de faux examens et souvent, je ne faisais qu’une seule partie de l’examen pendant 1 heure – AVEC LE MÊME STRESS.

Ça prend du courage et des efforts car vous devez :

  • Trouver des questions d’examen.  (idéalement, vous pouvez les demander à un ami qui les écrirait pour vous.)
  • Vous informer de la disponibilité des salles.
  • Vous rendre à l’école ou y rester après les cours.
  • Jouer le jeu sérieusement – même si vous paniquez parce que vous n’êtes pas capable de répondre aux questions.
  • Vous devez vous évaluer honnêtement après.

Si tout ceci vous demande trop d’effort – vous n’aurez d’autres choix que de continuer à paniquer pendant vos examens.

Si vous voulez vous améliorer, peu importe le domaine, n’oubliez pas que « plus on pratique, plus on devient parfait »

Bien sûr, il y a une autre alternative qui est la MAÎTRISE du sujet – mais c’est un thème à aborder une autre fois.

Un truc pour concilier travail et étude

Tance, un étudiant en médecine me pose de bonnes questions sur la façon d’obtenir d’excellentes notes tout en travaillant et en étant aux études.

Bonjour Dr. Dussault,
En fait, j’ai lu votre livre deux fois déjà. Il est vraiment judicieux et je suis vraiment heureux de l’avoir acheté. Le dilemme que j’ai – et j’espère que vous pouvez m’aider sur ce point – c’est que je suis actuellement an collège, en vue de devenir médecin. Je travaille à temps plein et le seul quart de travail que je peux travailler est celui de nuit. Il ya de nombreuses nuits où je me sens épuisé et conséquemment, j’ai de la difficulté à me concentrer sur mes études. J’ai besoin d’un emploi pour soutenir ma femme et moi.

Le bon côté de mon emploi c’est que je gagne assez d’argent pour payer l’école.  Avez-vous des suggestions pour m’aider à mieux étudier avec cet horaire ?

Merci beaucoup.

Tance

Il s’agit d’une situation que connaissent plusieurs étudiants, combiner travail et études. Dans mon livre sur l’étude, j’explique dans les chapitres 4 et 5 les étapes pour être en mesure de tout faire sans effort.  Alors ma première suggestion est de retourner à ces chapitres et de relire les suggestions. Mais en fait, je crois que votre problème est relié à votre endurance et à votre résistance plutôt qu’ à la gestion du temps.

Ce qui arrive lorsque vous travaillez tard et/ou pendant de longues heures, vous devenez fatigué – je dirais mentalement fatigué en général.  Vous avez besoin d’être épuisé physiquement et de développer votre endurance et votre résistance – et ça vient avec l’aérobie, le cardio.  Comme vous le savez, j’ai obtenu des résultats assez incroyables à l’école et dans ma carrière.  Une des raisons de ce succès c’est parce que je suis en très bonne condition physique.  Je suis actuellement classé dans le top 20 au niveau international des joueurs de squash dans la catégorie 45-49 ans.

Avec ce niveau d’activité sportive et de forme physique, j’ai beaucoup d’endurance et de résistance et je peux en accomplir plus que la plupart des gens.

Je saise que voulez entendre une autre réponse plus complexe mais c’est souvent la solution la plus simple et la plus élégante qui donne les meilleurs résultats.

Investissez de votre temps pour vous mettre en forme – je parle de forme aérobique – pas de body building !

Un dernier point.

Deux équipes sont en compétition pour scier un arbre avec une scie manuelle.  L’équipe no. 1 prend une pause de 10 minutes les heures.  L’équipe no. 2 continue de scier sans relâche.

Réponse:  L’équipe no. 1 prend le temps d’aiguiser sa scie.

Je sais combien c’est évident… après coup.

Tout le monde, quelqu’un, chacun et personne…

Il  était une fois quatre individus qu’on  appelait
Tout  le mondeQuelqu’unChacun – et  Personne..
Il y avait un important travail à faire,
Et on  a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout  le monde était persuadé que Quelqu’un le ferait.
Chacun pouvait l’avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.
Quelqu’un se fâcha car c’était le travail de Tout  le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu’un le ferait
En fin de compte, Tout  le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n’avait fait ce que Quelqu’un aurait pu faire.

MORALITÉ
Sans vouloir le reprocher à Tout  le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu’il doit sans nourrir l’espoir
Que Quelqu’un le fera à sa place
Car l’expérience montre que
Là où on attend Quelqu’un,
Généralement on ne trouve Personne!

CONCLUSION
Je vais le transférer à Tout le monde afin que Chacun puisse l’envoyer à Quelqu’un sans oublier Personne

JOLIMENT BIEN DIT  L’emploi  du pronom indéfini…

On a les notes qu’on mérite

Un professeur d’économie dans un lycée annonce fièrement qu’il n’a jamais vu un seul de ses élèves échouer mais par contre, une année, c’est la classe entière qui a connu l’échec.

Cette classe était entièrement convaincue que le socialisme est une idéologie qui fonctionne et que personne n’y est ni pauvre ni riche, un système égalitaire parfait.

Le professeur dit alors: “OK donc, nous allons mener une expérience du socialisme dans cette classe. A chaque contrôle, on fera la moyenne de toutes les notes et chacun recevra cette note.”

Ainsi personne ne ratera son contrôle et personne ne caracolera avec de très bonnes notes.

Après le 1er contrôle, on fit la moyenne de la classe et tout le monde obtint un B.

Les élèves qui avaient travaillé dur n’étaient pas très heureux contrairement à ceux qui n’avaient rien fait et qui eux étaient ravis.

A l’approche du 2ème contrôle, les élèves qui avaient peu travaillé en firent encore moins tandis que ceux qui s’étaient donné efforcé pour le 1er test décidèrent de lever le pied et de moins réviser.

La moyenne de ce contrôle fut un D! Personne n’était satisfait.

Quand arriva le 3ème contrôle, la moyenne tomba à un E.

Les notes ne remontèrent jamais alors que fusaient remarques acerbes, accusations et surnoms  dans une atmosphère épouvantable, où plus personne ne voulait faire quoi que ce soit si cela devait être  au bénéfice de quelqu’un d’autre.
A leur grande surprise, tous ratèrent leur examen final. Le professeur leur expliqua alors que le socialisme finit toujours mal car quand la récompense est importante, l’effort pour l’obtenir est tout aussi important tandis que si on confisque les récompenses, plus personne ne cherche ni n’essaie de réussir.

Les choses sont aussi simples que çà.

Voici un petit extrait de discours qui résume parfaitement les choses:

“Vous ne pouvez pas apporter la prospérité au pauvre en la retirant au riche. Tout ce qu’un individu reçoit sans rien faire pour l’obtenir, un autre individu a dû travailler pour le produire sans en tirer profit. Tout pouvoir ne peut distribuer aux uns que ce qu’il a préalablement confisqué à d’autres. Quand la moitié d’un peuple croit qu’il ne sert à rien de faire des efforts car l’autre moitié les fera pour elle, et quand cette dernière moitié se dit qu’il ne sert à rien d’en faire car ils bénéficieront à d’autres, cela mes amis, s’appelle le déclin et la fin d’une nation. On n’accroît pas la richesse en les divisant.”

Dr. Adrian Rogers, 1931

Pourquoi une majorité d’élèves éprouvent des difficultés à l’école

En fait, la plupart des élèves ont de la difficulté à l’école parce qu’ils ne savent pas vraiment comment apprendre.  Dans le chapitre 1 de mon livre d’étude « best seller », j’explique étape par étape comment déterminer votre propre style d’apprentissage afin de cesser de gaspiller d’innombrables heures le nez dans vos livres.  En connaissant votre style d’apprentissage, vous serez moins frustré parce que rien n’a du sens et parce que vous ne pouvez pas retenir la matière que vous avez étudiée la veille.

Si vous ne savez pas COMMENT apprendre, vous continuerez d’éprouver de la difficulté à l’école.  Étudier selon votre style d’apprentissage peut s’avérer une révélation qui pourrait changer votre vie.

Je m’explique – si vous ne trouvez pas le style qui correspond à vous, les chances sont que si vous venez tout juste de commencer le secondaire, les chances de vous rendre au collège seront minces.

Et si vous vous rendez au collège ou au Cegep, vous serez renvoyé dès la première année.

Non pas parce que vous êtes stupide, mais parce que vous n’avez pas été assez malin pour apprendre COMMENT apprendre.

Je sais que ça peut paraître un peu rude, mais j’aime autant vous le dire MAINTENANT pendant que vous avez la chance de régler cette situation une fois pour toute.

Comment se motiver à l’école

Emahuja manque un peu de motivation quand vient le temps d’étudier…

Bonjour Dr. Marc,

Mon nom est EMAHUJA, et je suis présentement en train de compléter ma 11ième année et je commencerai bientôt ma 12ième année, étape importante pour moi en tant qu’étudiante en sciences.  Jusqu’en 10ième année, j’étais vraiment intéressée par les études.  Mes notes étaient vraiment bonnes mais maintenant, je ne sais pas ce qui m’arrive.  Je n’ai plus d’intérêts dans mes études alors je me demandais si vous pouviez me suggérer quelques conseils pour renouveler mon intérêt pour l’’étude.

Cordialement
EMAHUJA

Ca arrive à tout le monde d’avoir des périodes de baisse en motivation de temps à autre, alors si vous perdez intérêt et êtes moins motivé temporairement, il n’y a pas lieu de paniquer. Continue reading ‘Comment se motiver à l’école’

Pourquoi il faut toujours faire ses devoirs

Le commentaire d’aujourd’hui est amusant mais pas tant que ça,  quand on y repense. Tous les jours, je croise des gens qui ne sont pas capables d’aligner des mots pour faire une phrase complète.  Andrew Powell, de Montréal au Canada, a trouvé un article original sur Yahoo – Le système d’éducation d’Amérique résumé en une seule photo.

SCHOOL crossing

Voici quelque chose qui fera soupirer d’horreur votre professeur d’anglais. Un entrepreneur en routes a été embauché pour peindre le mot “school” sur un tronçon de route fraîchement pavé situé tout près de l’école secondaire Southern Guilford High School en Caroline du Nord.  Comme vous pourrez le constatez, le mot “Shcool” a été peint!!! Continue reading ‘Pourquoi il faut toujours faire ses devoirs’

Obtenir de meilleures notes – un témoignage

Le témoignage d’aujourd’hui nous vient d’un client qui a acheté mon livre sur l’étude. Son nom est Abel.

Bonjour Dr. Dussault,

Tout ce que je peux dire c’est wow!

Je suis présentement un cours en ligne, ACCA, et ma difficulté principale était le manque de motivation à étudier. Tel que vous l’expliquez dans votre livre sur l’étude, ce qui me retenait, c’était que par le passé, j’ai toujours eu du succès dans mes études et je me trouvais dans une zone de confort à cette époque.

Ce qui me fatiguait le plus, c’est le fait de constamment penser que je devais étudier quand en réalité, je n’étudiais pas vraiment ! Plus j’y pensais, plus je me retrouvais à aller au lit sans même avoir pris une seule minute pour lire ! Pour faire une histoire courte, votre programme sur l’étude m’a fait réaliser que je ne changerai jamais tant que je ne déciderai pas de changer quelque chose que je fais (ou que je ne fais pas) à chaque jour.

Maintenant, lentement mais sûrement, j’y arrive. Avec ma liste de « to do » de mes tâches reliées à l’étude, je sais que si je la suis, j’aurai de meilleures notes, autrement….. J’aime autant ne pas y penser !

Je m’entends dire … “Abel, tu ne peux pas te permettre d’échouer ton examen mais tu peux échouer à bien te préparer”.

Salutations,
Abel




Buy Now